Quatrième de couverture :

Le corps adolescent est d'abord un corps bouleversé, en prise à des désirs nouveaux et informulables. Le malaise des adolescents, lié à la sortie du monde de l'enfance et à la puberté, n'est pas nouveau mais "leur corps semble plus qu'hier en être le lieu d'expression. Pour dire les choses autrement, l'usage du corps, son traitement, son marquage ou son vêtement sont plus manifestement symptomatiques qu'autrefois d'une difficulté à grandir, à vivre, à faire du lien social, à aimer, à travailler."
Le corps adolescent est souvent un corps exhibé, pris dans une sexualité narcissique. Il peut être enlaidi, percé, scarifié... Les nouvelles formes d'exhibition adolescente renvoient à une image de nos sociétés. Comment ne pas répondre à l'invitation de montrer sa vie à des millions de spectateurs quand on cherche désespérément dans le regard de l'autre la certitude d'exister ? Que nous disent ces lolitas, dont le corps encore enfant est déjà sexualisé, ces jeunes filles accrochées en permanence à leur portable ou ces piercings qui ne sauraient se réduire à un effet de mode?
Il ne s'agit pas de se lamenter sur une jeunesse qui "ne serait plus comme avant", mais de comprendre ce que véhicule aujourd'hui la surenchère du corps au détriment du monde de la pensée. Quelle modernité préparons-nous à nos enfants ? Celle qui place le corps au centre de ses créations ne confine-t-elle pas à l'enfermement narcissique et au refus de l'altérité ?

L'auteur

Anne Birraux est psychiatre et psychanalyste, spécialiste de l'adolescence.

Commentaire personnel

Ce livre fait du bien car il faut se rendre à l'évidence, on ne peut plus comprendre les adolescents d'aujourd'hui avec seulement les idées d'hier. Non pas que les adolescents aient changé, à ma connaissance il n'y pas eu récemment de telle mutation génétique dans l'espèce. C'est l'environnement dans lequel ils se meuvent qui a changé. Un appauvrissement des liens familiaux et sociaux traditionnels qui auparavant canalisaient les comportements et posaient les limites. Des jeunes plus informés, plus émancipés, qui explorent le monde seuls et qui butent sur des limites non parce que c'est interdit mais parce qu'ils ne sont pas à la hauteur de leurs désirs. Quelle blessure pour l'image de soi !
Mais aussi un monde adulte qui offre le triste spectacle de son désarroi et qui sombre dans les pathologies du narcissisme. Une société où le "faire voir" est devenu un "m'as-tu vu".
Comment voulez que dans un tel environnement les adolescents, naturellement en difficulté psychologique, puissent se construire de façon équilibrée ? Il n'est pas étonnant que certains sombrent aux aussi.
Combien de difficultés d'apprentissage que l'on voit chez certains de nos élèves ont leur source dans une défaillance narcissique. Si l'on ne se sent pas beau et solide à l'intérieur de soi comment s'ouvrir au monde et aux autres. Que faire quand vous avez le sentiment que le monde extérieur peut vous pénétrer comme dans un viol ? Comment alors s'ouvrir sereinement aux idées des autres pour apprendre ? Pourquoi certains élèves ne supportent-ils pas votre regard et deviennent-ils agressifs ? La liste est sans fin d'exemples d'attitudes et de comportements qui, chez certains jeunes, révèlent l'existence d'une souffrance narcissique.
Dans ce livre la présentation du narcissisme est lumineuse

.